CQI 624/21.06.2018

C’est toujours instructif de discuter avec un gamin de presque dix-huit ans, même si c’est le sien. D’entendre qu’il n’a pas envie de nous ressembler dans trente ans par exemple… Même si à ma gauche une petite voix lui glisse qu’autant d’années en arrière nous pouvions dire la même chose à nos parents. Certes le modèle de société ne fait pas rêver, et sans doute que nous nous y sommes pliés. La Zad la de quoi l’attirer, mais là encore il faut qu’une petite voix glisse que « zad » en russe ça veut dire cul. Il faut toujours qu’il y ait des rabat-joie. Et surtout il faut se trouver en présence d’une Russe. Évidemment. Ce n’est pas tous les jours même en période de coupe du monde, encore moins même je dirais. C’était un peu bac vs zad. Pour l’instant je veux bien l’ouverture du score pour le premier. L’égalisation par la seconde, plus tard, peut-être…

Publicités

CQI 623/20.06.2018

Je me suis pris à noter des infos déprimantes entendues ou lues chaque matin. La mer de plastiques, des algues qui envahissent la Guyane, les phrases de ce salopard de Macron, le sac à dos gilet pare-balles créé aux States,  un suicide d’un médecin à l’hôpital, des enfants migrants emprisonnés en France… Je lis aussi que la Coupe du Monde endort le peuple, mais je n’avais pas constaté auparavant, en voyant le peu de monde dans les manifs, qu’il était éveillé… Et puis parmi ce déferlement de « nouvelles » j’ai entendu ceci : une entreprise a été créée pour recruter de futurs écrivains, qui seront donc formés à la rédaction (comment dire autrement ?) de livres. Il faut envoyer un CV… Une formation de faiseurs de livres. Ou comment devenir un Marc Lévy ou un Musso… Tout se fabrique donc. De toutes pièces…C’est d’ailleurs comme cela qu’on a ce Président.

CQI 622/19.06.2018

On a toujours tendance à se laisser faire… Mais quand même faut pas déconner. Même le Dom m’appelle Titi. Je manquais d’un exemple fort pour réagir. Et puis j’ai dû passer les mauvais diplômes, pourtant la révolution je la verrais bien. Et elle va commencer par ça : merci de m’appeler « Monsieur le Prez » à partir de maintenant !

https://www.lci.fr/politique/video-tu-m-appelles-monsieur-le-president-emmanuel-macron-recadre-sechement-un-jeune-qui-l-interpellait-2090839.html

 

CQI 621/18.06.2018

Comme ça fait bizarre de savoir que son gamin de presque dix-huit ans passe le bac de philo en ce moment même… J’ai le sum… Ça me replonge bien des années en arrière, trente ans hein ? Mais les sujets qui sont tombés m’amusent. Peut-on être insensible à l’art ? Est-ce que les séries télé sont incluses dans la question ? Mais l’autre est parfait : Toute vérité est-elle définitive ? Voilà une vraie question pour les adolescents ! Pourtant on aurait pu avoir : Peut-on être insensible à la vérité des parents ? ou Est-ce un art de faire croire à une vérité définitive ? Voire L’adolescence est-elle définitive ? Non, je m’égare… Bref, je crois que j’aurais du mal aujourd’hui à me plonger quatre heures durant sur une copie. Mais bon, chacun son tour comme on dit… Peut-on être définitivement insensible au baccalauréat ?

CQI 620/17.06.2018

Voilà un petit boulot qui n’existait pas il y a quelques années. Aux Nuits de Fourvière des gars se baladent avec des bonbonnes de bière sur le dos dans l’amphithéâtre, entre deux scènes. Celui rencontré hier était un peu stressé. Il n’arrivait plus à compter combien de monnaie il devait rendre, disant sans rire « c’est la pression excusez-moi »… Puis la mousse lui a joué des tours, emplissant la moitié du verre. « Je fais quoi ? Je la jette par terre ?« . Cela dure quelques minutes jusqu’à ce que l’embout de sa tireuse portative lui reste entre les mains… Ah… Je lui prends donc le verre toujours à moitié vide des mains pour qu’il s’attèle à revisser l’affaire. J’ai un peu peur. Mais il y arrive rapidement et remplit mon verre avec une dextérité nouvelle. J’ai devant moi un gars carré, qui n’aurait qu’à me mettre une petite claque pour que je m’étale au sol, mais d’une fragilité presque émouvante (si je n’avais pas tant soif…). Il était tellement gêné. En le laissant et le remerciant je me demande s’il renouvellera l’expérience…