CQI 553/14.07.2017/9h32-9h47

Il ne s’agit pas ici d’avoir les doigts de pieds en éventail. Je garderai ça pour plus tard. Cette escapade en Alsace pour fuir l’humidité persistante des Vosges ne me déçoit pas. Kaisersberg, ce village, mais j’y serais resté des jours entiers à simplement flâner dans ces rues magnifiques où en plus se trouve tout ce qu’il faut pour des vacances réussies : munster, kougelhopf, tartes alsaciennes, et bien sûr quelques vins blancs fameux et quantité de bières artisanales, très développées ici aussi bien évidemment. Tout est comme inversé avec les Vosges : il fait beau et chaud, les villages sont splendides, mais la nature monotone. Il suffit de franchir la montagne, pas loin, pour saisir d’un coup ce contraste. Certes les Alsaciens on parfois un humour particulier, avec cette manie de mettre des culs de femme comme emblèmes des marques de bières, ou d’apposer dans les toilettes publiques — d’une propreté renversante —  des écriteaux précisant que la ville s’engage dans le développement durable en proposant une pissotière qui recycle les sodas, une autre la bière, une autre le Riesling etc. Je ne suis pas allé jusqu’à acheter cette bière appelée la Retrait de permis, ni ces verres qui déshabillent quand ils sont pleins les filles en maillots de bain représentées sur leur surface extérieure…  J’ai encore quelques progrès à faire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s