CQI 639/21.09.2018

Voilà donc la belle idée innovatrice à Paris, le budget participatif… Il est possible de soumettre un projet à la Mairie, il y a un site pour ça, et ensuite de faire voter les « citoyens ». Il y a quand même un demi-milliard d’euros en jeu sur six ans… C’est ainsi qu’est proposé pour 200000€ l’achat de Tchoupi va sur le pot, entre autres « héros » ou « super-héros » qui nous aident tant à grandir… Le titre de ce magnifique projet, alors que les budgets d’acquisition des bibliothèques baissent par ailleurs est : De l’art et des livres à portée de main… Ce qui est d’autant plus étrange ici c’est que c’est la Mairie de Paris qui propose ce sujet elle-même… Comme d’autres : l’achat d’instruments de musique au Conservatoire, la mise aux normes pour l’accès aux handicapés dans une bibliothèque, la rénovation de toilettes dans des écoles… On imagine déjà ces chers petits lisant chacun un Tchoupi va sur le pot sur un wc aussi neuf que le livre qu’ils ont entre les mains… Vive le service public !

Publicités

CQI 638/13.09.2018

Ma fille qui parle de ses profs de lycée. Du lycée dans lequel j’étais il y a trente ans. Évidemment je n’entends aucun nom familier. « C’est le début de la décrépitude » disait l’ami tout en publiant une photo de tombeur… Ou le début de l’oubli, quand plus rien ne résonne d’une époque révolue. Voir ainsi grandir ses mômes ça donne envie de se replonger dans photos et films. Étrange impression que celle de ne pas les reconnaître, je veux dire de penser qu’ils sont comme des personnes différentes, entre cette vie enfant et ce qu’ils sont aujourd’hui, entre les souvenirs de ces moments et le présent si différent, surtout dans les relations. Je les regarde bouger, rire, parfois pleurer sur l’écran et je reste saisi, comme hypnotisé par ce passé qui vient nourrir une mémoire qui avant l’existence de la photographie et de l’image animée devait se contenter d’elle-même. Que faire de ce trouble moderne ? Que deviendront ces images multipliées dans le temps ?

CQI 637/07.09.2018

Mon rêve… Évidemment Boris Lehman l’a réalisé. Il est bon de revoir ça, et cette scène où il se fait masser, tout le corps… En cette nouvelle période puritaine. Je pense à l’histoire toute récente de cette humoriste qui a montré ses seins à la radio, et qui a reçu tant de messages haineux sur les réseaux sociaux. Bon il fut un temps où montrer quoi que ce soit à la radio, n’est-ce pas, n’aurait pas eu de conséquence… Mais maintenant on peut regarder la radio, alors évidemment si on perd tout repère… Certains sont déboussolés et ne savent plus à quel sein se vouer.

CQI 636/25.08.2018

Souvenirs de vacances (9)

A Palerme, détail d’un tableau représentatif de la ville, entre splendeur et dépérissement. Les anges eux-mêmes semblent effrayés d’apercevoir ce trou dans la toile, se demandant bien ce qui surgira de là. Ailleurs dans la ville, du côté du port, les visages de Falcone et Borsellino, immortalisés sur la façade d’un immeuble. Côte à côte ils sourient comme pour défier le destin qui ne leur laissera pourtant aucune chance.

CQI 635/21.08.2018

Souvenirs de vacances (8)

Les Romains étaient donc précurseurs dans le selfeet, audacieux même avec des selfeet sculptés, il faut dire qu’ils ont attendu l’invention de la photographie et attendent encore… Je remarque que le gros orteil est plus petit que son compagnon immédiat. C’est ce qu’on appelle le pied grec. Ainsi les Romains jusqu’au bout auront copié leur modèle grec. Les Egyptiens aussi paraît-il avaient ce pieds, enfin ceux appartenant aux dynasties royales. C’est peut-être à ça qu’on les reconnaissait ? C’est raté pour moi alors, même si, je me souviens, mon père avait une forme de pied de ce type…